Menu icone-menu-close
bg-btn-rendezvous
Prise de
rendez-vous
ico-rendez-vous
Partage
Georges Morisset, physiothérapeute 7 mai 2018

Vous n’êtes pas votre I.R.M.

Au cours des dernières années j’observe que de plus en plus de mes patients me consultant pour un problème de dos, aïgue, sub-aïgue ou chronique se demande, ou se plaigne, que leur médecin ne leur a pas fait passer une I.R.M.

Je tente de mon mieux de leur faire comprendre qu’ils n’en ont vraiment pas besoin et que mon évaluation clinique m’a donné tous les renseignements dont j’ai besoin pour appliquer le traitement approprié pour éliminer leur problème, ou du moins obtenir une très bonne amélioration.

Mais, malgré mes explications, rares sont les vrais convaincus!

Le pouvoir de l’éducation

Je profite donc de ce blogue pour apporter les résultats de récentes recherchent sur le sujet et ainsi rassurer et éduquer le lecteur sur la réelle nécessité d’une résonance magnétique.  Votre résultat d’I.R.M peut être très trompeur ….  Si nous passions plusieurs personnes sans aucun mal de dos dans un IRM, nous aurions des résultats surprenant:

  • 37% âgés de 20 ans,
  • 80% âgés de 50 ans
  • 96% âgés de 80 ans

Auraient des « dégénérescence discales »*

  • 30% âgés de 20 ans,
  • 60% âgés de 50 ans
  • 84% âgés de 80 ans

Auraient un « bombement discal »*

Il s’avère donc que certains de ces changements font partis de notre processus de vieillissement.  Si le résultat d’un IRM vous a « secoué » en le lisant, ne partez pas en peur ou en crise d’anxiété …. Allez consulter un physiothérapeute avec votre résultat.

Je vous assure que nous pouvons vous l’expliquer adéquatement et vous guider à vous remettre le dos en bonne condition!

« un diagnostic de dégénérescence discale est l’équivalent de dire que votre belle-mère, avec ses rides, souffre d’une dégénérescence faciale! » Stuart McGill.

*Brinjikji et Al: Am I Neuroradiol (2014)

Retour aux articles